Violence contre les femmes, ça manque de volonté!

Saadeddine El Othmani. La volonté ne suffit pas. Encore faut-il l’avoir

Selon le Chef du gouvernement, Saâdeddine El Otmani, l’éradication du phénomène de la violence à l’égard des femmes requiert la volonté et la mobilisation de tous les moyens pour l’endiguer et traiter ses répercussions. C’était sa déclaration, mercredi dernier au lancement de la 18ème campagne nationale de lutte contre la violence à l’égard des femmes.

Il lui faut attendre la journée mondiale dédiée à ce phénomène pour sortir sa langue de bois. De quelle volonté s’agit-il? Volonté de qui surtout? La polygamie n’est-elle pas, par exemple une violence envers les femmes?

Où trouver donc cette volonté lorsque le ministre des droits de l’homme est polygame? Dans des cas pareils, la moindre des choses est de choisir un ministre irréprochable.

Ce même ministre, Ramid, qui est d’ailleurs responsable d’une autre violence tout aussi inadmissible. Lorsqu’il exploite une employée dans son cabinet d’avocat sans la faire bénéficier des droits sociaux, ce n’est peut-être pas une violence?

Le chef du gouvernement qui laisse passer tout ça veut que la société civile s’implique dans la lutte contre ce type de violence. Mais la société civile a toujours lutté. C’est lui qui n’a rein entendu. Pour être sourd, autant être muet aussi. 

laissez un commentaire