Sofia Essaïdi crève l’écran sur TF1

Sofia Essaïdi a cartonné dans la mini-série policière « La Promesse » diffusée sur TF1 entre le 7 et le 21 janvier. L’actrice et chanteuse marocaine y campe le rôle principal du capitaine Sarah Castain, au côté de Olivier Marchal.

 

 

 

 

 

17 ans après avoir été révélée au public français dans la téléréalité Star Academy, sur TF1 en 2003, Sofia Essaïdi a réussi à s’imposer au fil des années pour se frayer un chemin dans le monde du cinéma et de la télévision à l’international.

La mini-série policière « La Promesse » diffusée ce mois-ci sur TF1 a cartonné en termes d’audience. Elle a réalisé le meilleur lancement pour une série française depuis 2015. Le suspens de la fiction a immédiatement conquis les téléspectateurs, puisqu’ils ont été près de 7 millions à suivre chaque jeudi soir les épisodes inédits de la série. Ce qui représente 32,6% de part d’audience pour la première chaîne française.

Créée par Anne Landois (Engrenages) et réalisée par Laure du Butler (Profilage), ce drame psychologique tourné en six épisodes de 52 minutes, raconte la disparition mystérieuse de deux fillettes à vingt ans d’intervalles. Sofia Essaïdi y interprète Sarah Castaing, une jeune policière de la Brigade des Mineurs en charge de l’enquête de la deuxième disparition. Elle y trouve des similitudes avec la première disparition, qui avait été confiée à son père décédé, le capitaine Pierre Castaing.

 

 

Dans une interview accordée à tvmag.lefigaro.fr, elle déclare : «c’est un travail colossal (…) Mais plus il y a de choses à faire, plus c’est intense, plus je suis heureuse».

En incarnant le rôle du capitaine Sarah Castaing, Sofia Essaïdi a réussi avec brio à se glisser dans la peau d’une policière tenace, intransigeante et intuitive. La jeune actrice n’en est pas à son premier succès sur TF1. Elle avait déjà convaincu les spectateurs dans la série Insoupçonnable, où elle interprétait Leila, une jeune gendarme repérée par une criminologue de renom, ainsi que dans Kepler, où elle campait le rôle d’Alice Hadad, officier adjoint du commandant Kepler, et où elle était chargée d’enquêter, là aussi, sur la disparition d’un enfant, dans un contexte de crise migratoire.

« On me propose plusieurs rôles, mais j’ai, comme beaucoup de gens, une appétence particulière pour le polar, dit-elle, dès lors que l’histoire m’emporte, parle à mon cœur et à mes tripes. Celle racontée dans La Promesse, d’emblée, m’a profondément touchée. Alors je suis capable de tout donner », affirme la comédienne âgée de 36 ans qui a révélé lors d’une interview à Buzz TV qu' »une saison 2 est en discussion. On en a tous envie, Sarah Castaing me manque déjà ! ».

Après La promesse, on retrouvera la comédienne dans un nouveau long-métrage de Michale Boganim, sur la guerre libano-israélienne qui a été tourné à Chypre, fin 2020.

 

LIRE AUSSI :

Yael Shelbia couronnée la plus belle femme du monde

laissez un commentaire