Sahara. Les Marocains des USA contre-attaquent

Les Marocains des USA écrivent à la Maison Blanche

 

Les Marocains résidant aux Etats-Unis ont réagi à la lettre des 27 sénateurs au président Joe Biden, lui demandant de revoir la décision des Etats-Unis de reconnaître la souveraineté du Maroc sur ses provinces du Sud. Une action en plusieurs étapes a été entreprise. D’abord, les organisateurs de cette riposte ont fourni les coordonnées des sénateurs concernés et ont demandé aux Marocains des Etats-Unis de leur écrire ou de les appeler. Ensuite, une lettre a été préparée à l’attention  du président Joe Biden lui présentant la réalité des faits.

Extraits de la lettre au président Joe Biden

« Les déclarations de la RASD ont été trompeuses et malhonnêtes. Le sort des Sahraouis vivant dans le camp de Tindouf n’est pas enviable; les descendants des Sahraouis, autrefois poussés à se battre pour ce qu’ils croyaient être l’indépendance et la liberté, sont endoctrinés et vivent, sous surveillance, dans un état misérable. Quiconque tente de s’échapper peut être arrêté par la force. Les Sahraouis qui ont réussi à s’échapper se sont vu offrir la citoyenneté marocaine et peuvent témoigner des conditions qu’ils ont laissées derrière eux. L’esclavage, la criminalité et le trafic de drogue prolifèrent à l’intérieur de ces institutions; des viols massifs et la traite des femmes ont été signalés ».

« Les États-Unis devraient honorer leurs engagements, non seulement parce qu’une politique étrangère cohérente est essentielle pour bâtir les types de relations qui aideront les États-Unis à faire progresser leurs principes conjointement avec leurs homologues, mais parce que dans ce cas, ils sont basés sur l’histoire, ils sont politiquement prudents et fondés sur la prise en compte des droits de l’homme et des préoccupations humanitaires. Les Sahraouis seront mieux servis en rentrant chez eux sains et saufs et en retrouvant leurs familles dans un pays stable et voué au bien-être de tous ses citoyens ».

Mohamed El Issaoui, le président-fondateur de l’association des Maroco-américains de New York, nous explique pourquoi les Marocains des Etats-Unis ont réagi à l’action des sénateurs.

Mohamed El Issaoui

L’Observateur du Maroc et d’Afrique: La communauté marocaine aux USA est-elle mobilisée pour les intérêts du Maroc ?

Mohamed El Issaoui: Les termes de la question méritent des précisions dont notamment : De quelle communauté, musulmane, juive ou les deux et de quel genre de mobilisation s’agit-il ?

Notre association a le privilège de s’inscrire dans un cadre de partenariat avec des experts et compétences américaines pour accompagner  la diplomatie royale. Le fait d’être l’unique organisation aux USA, qui encadre les deux communautés de la diaspora marocaine (musulmane et juive), nous permet d’être plus apte à répondre aux défis de la campagne enragée par le lobby pro algérien contre les intérêts du Maroc et les accords américano-marocains signés. Notre mobilisation est permanente, avec nos propres moyens et réseaux pour défendre les constantes du Maroc et son Sahara dont la souveraineté vient d’être reconnue légalement par les Etats unis d’Amérique.

Comment pensez-vous qu’on puisse répliquer à l’appel des 27 élus ? 

L’Association, en plus de ses membres des deux communautés, est en contact permanent avec ses partenaires et experts américains pour concevoir un projet de mobilisation à court, moyen et long termes.

Nous ne pouvons dévoiler ni l’identité de nos partenaires, ni le contenu de notre projet ou actions. Les raisons sont évidentes. Le Roi du Maroc, a pris le temps nécessaire, secrètement, pour préparer son « coup royal », qui a permis la reconnaissance des Etats-Unis de la souveraineté du Maroc sur son Sahara. Nous nous inscrivons dans cette stratégie et ses résultats. Dont acte !

Cependant, nous pouvons dire que les 27 sénateurs ont commis de graves erreurs juridiques. En plus, les allégations de leur lettre, écrites apparemment sous « pression », nous ont facilité un angle d’attaque pour déconstruire, juridiquement et politiquement,  et faire avorter leur tentative, qui relève, d’après nos experts de « la dernière agitation d’un coq égorgé »!.

Il reste à signaler que la correspondance des 27 sénateurs (sur 100) reprend les mêmes arguments obsolètes qu’Inhofe avait présentés à plusieurs administrations américaines auparavant.

Y-a-t-il un projet de rassemblement des acteurs marocains aux Etats-Unis ?

Nous pensons qu’au stade actuel de la nouvelle administration américaine, cet acte serait contreproductif politiquement et pourrai être exploité par les ennemies du Maroc pour discréditer nos actions pacifiques.

Quelle est votre expérience et quelles sont vos actions dans ce domaine ?

L’expérience est longue et nos actions sont diversifiées.

En plus de l’encadrement de la communauté marocaine musulmane et juive pour perpétuer le modèle de de la coexistence et le vivre ensemble hérités du Maroc, nous accompagnons les membres de ces deux communautés au niveau de leurs problèmes classiques, sans oublier de les aider dans leurs projets.

La mobilisation des compétences marocaines aux USA pour investir et transmettre leur expertise et savoir-faire reste notre priorité.

Ceci par nos propres moyens, en attendant l’intérêt du ministère des Affaires étrangères du Maroc et du gouvernement marocain pour toute éventuelle aide et conseils.

Mohamed El Issaoui est Président-fondateur de l’association des Maroco-américains de New York, (la seule organisation qui rassemble juifs et musulmans marocains et qui promeut  la culture judéoislamique, arabe, amazigh, marocaine aux  Etats Unis d’ Amérique); Président de la chaîne M-Voice des Marocains résidant aux USA ; Membre de l’association “Unity for Equality” présente dans plusieurs pays du monde dont le Maroc récemment; Organisateur de plusieurs réunions entre jeunes entrepreneurs marocains juifs et musulmans avec les organisations juives américaines.
laissez un commentaire