Ministre français. L’expansionnisme de la Turquie est inadmissible

Franck Riester, ministre français délégué au Commerce extérieur.

La Turquie va être au menu du prochain Conseil européen qui pourrait décider de la contraindre beaucoup plus à cause de son comportement au Haut-Karabakh. C’est l’annonce faite aujourd’hui par Franck Riester, le ministre français délégué au Commerce extérieur.

« C’est un discours que porte l’Europe, et pas simplement la France et c’est la raison pour laquelle une nouvelle fois au prochain Conseil européen, cette question turque sera abordée pour voir de quelle manière on contraint peut être un peu plus, voire beaucoup plus, la Turquie parce que son comportement, notamment dans la crise du Haut-Karabakh est inadmissible ».

Franck Riester a également critiqué, sur France Inter, l’attitude d’Ankara autour des appels au boycott de produits français.

« On souhaite que la Turquie change, on souhaite que ce comportement change, ce comportement expansionniste en Méditerranée orientale avec ces forages qui portent atteinte à la souveraineté chypriote et grecque », a dit le ministre délégué.

Les actions « totalement inacceptables » d’Ankara ont été condamnées par l’UE, fin octobre dernier. Le Conseil européen devrait prendre une décision lors de son sommet de décembre. 

laissez un commentaire