Les messages de Ronald S. Lauder au Sommet d’affaires UAE-Israel

 

«’Salaam’ et ‘shalom’ ont le même sens et portent le même message d’espoir», affirme Ronald S. Lauder, qui a été nommé président du Sommet d’affaires UAE-Israel.

 

Par Alan Rosenbaum 

Ronald S. Lauder, président du Congrès juif mondial a affirmé dans son mot de bienvenue aux participants à la visioconférence du Sommet des affaires EAU-Israël : “Pour la première fois, un journal israélien et un journal du monde arabe ont – en tant que partenaires – réuni d’éminentes personnalités politiques, des intellectuels, et experts de différents pays lors d’une conférence, pour notre avenir», a déclaré Lauder, qui a été désigné président du Sommet par The Jerusalem Post et le Khaleej Times.

«Les gens comprennent que ‘salaam’ et ‘shalom’ ont le même sens et portent le même message, qui est celui de l’espoir», a fait remarquer Lauder, qui a par ailleurs souligné que des voisins qui mènent ensemble une vie productive dans la paix, la dignité et la prospérité vivent bien mieux que toute autre alternative.

Lauder a, par la même occasion, expliqué qu’en tant que président du Congrès juif mondial, il avait lutté contre l’antisémitisme, ajoutant que l’islamophobie et la haine contre les autres religions et races doivent également être combattues. “On ne doit laisser aucune place à tout cela. Nous devons combattre toutes les haines ensemble « . Et le président du sommet de poursuivre :

 » Je sais que les générations futures peuvent mener une vie meilleure, en paix. Et c’est mon devoir en tant que juif car Abraham était notre père à tous.  »

Lors de ses nombreuses visites au Moyen-Orient et en Afrique du Nord, Lauder qui y a rencontré des dirigeants et des gens ordinaires, se dit convaincu que “nous avons tous les mêmes préoccupations, espoirs et craintes». Les Juifs et les Arabes partagent un lien commun en tant qu’enfants d’Abraham, a-t-il précisé.

Par ailleurs, Lauder souligne qu’il importe de ne pas oublier les efforts de dirigeants tels que Sheik Zayed, le fondateur des Émirats arabes unis, qui a «cru en une société multi-religieuse», et le regretté Premier ministre Yitzhak Rabin ainsi que Shimon Peres, qui ont consacré leur vie au rêve de la paix entre Israël et ses voisins arabes.

En fin de compte, poursuit Lauder, l’éducation est la clé d’une meilleure compréhension et d’un avenir meilleur pour tous les peuples du Moyen-Orient.

«Nous lutterons contre les préjugés par l’éducation. Nous devons également connaître l’histoire de nos peuples – même les chapitres douloureux, marqués par des blessures profondes. Ce ne sera pas toujours facile. Mais nous ne devons jamais avoir peur d’un dialogue honnête. »

Lauder a ajouté que son implication dans la construction d’une école juive à Dubaï et la présence de tant d’Israéliens visitant les Émirats ces dernières semaines sont des signes encourageants de normalité et d’inclusion. Il a conclu son intervention en affirmant que le processus de paix et toutes les discussions et activités qui l’accompagnent peuvent créer un environnement de bonne volonté non seulement pour Israël et les Émirats arabes unis, mais pour le monde entier.

 

 

 

laissez un commentaire