Exposition « Lignes, Formes & Couleurs »

Fridriks 30062015 Good Luck Awareness 100x100x5cm

‘Du 20 avril au 30 juin 2016 à la Galerie Duret à Marrakech’

 Cette exposition inédite réunit pour la première fois les artistes contemporains Katrin Fridriks (1974), David Gerstein (1944) et Nicolas Dubreuille (1976). À l’inverse de choix d’oeuvres monochromes, l’exposition met en valeur le mouvement, la spontanéité de courbes sans structures apparentes aux teintes riches. Des sculptures murales en métal de David Gerstein, volumineuses et déstructurées aux acryliques sur toiles de Katrin Fridriks qui fusionne les énergies naturelles de son Islande natale, en passant par les formes en résine laquée ou les dessins à l’acrylique sur papier de riz de Nicolas Dubreuille, « Lignes, Formes & Couleurs » met en scène l’alchi­mie graphique et colorimétrique de leurs travaux respectifs sur des médiums novateurs que sont le métal, le papier réfléchissant, la résine ou le papier de riz.

Galerie Duret Marrakech, 3e du nom

Marrakech compte un nouvel acteur dans le monde de l’art qui va rapidement faire parler de lui : la galerie Duret Marrakech. Située au coeur du quartier Guéliz, à quelques pas du Carré Eden, la galerie Duret Mar­rakech a choisi de promouvoir au Maroc une sélection d’artistes contemporains internationaux reconnus et émergents.

Des artistes qui ont en commun de s’exprimer à travers des médiums novateurs et variés tels que le métal, le papier (papier de riz, papier réfléchissant), la toile, la résine ou encore l’aluminium. Un parti pris novateur et dynamisant tant pour Marrakech que pour le Maroc.

Fridriks 21072015 Freestyle Love Dreamliner 100x100x5cm side

Nouvelle, cette galerie d’art contemporain n’en demeure pas moins riche d’expérience puisqu’elle est la 3e du nom de ses deux propriétaires : Mickaël Adjaj et Laëtitia Dufour. La première a été créée à Paris en 2010, dans le 16e arrondissement, dans une rue au riche passé artistique. En effet, elle était autrefois le rendez-vous d’artistes pluridisciplinaires comme Francisque-Joseph Duret (sculpteur) qui donnera son nom à la rue en 1868. Puis, elle deviendra, dans les années 70, le repère des collectionneurs d’antiquités. C’est donc tout naturellement que Mickaël et Laëtitia baptiseront leur premier espace d’art, Galerie Duret Paris. Forts de leur succès parisien, ils ouvrent un 2e lieu dans la capitale belge : la galerie Duret Bruxelles, avant d’investir, cette année, la ville ocre avec la galerie Duret Marrakech. Pourquoi Marrakech ? « Parce que c’est une ville où il fait bon vivre par son climat idyllique et parce que Marrakech est un lieu incontournable pour sa richesse culturelle » déclare le couple à la scène comme à la ville.

Avec l’exposition « Lignes, Formes & Couleurs » qui se tiendra du 20 avril au 30 juin 2016, la galerie Duret Mar­rakech démontre clairement sa vocation.

laissez un commentaire