Vision

Ahmed CHARAI

Le Maroc et les USA ont signé un accord stratégique qui renforcera les liens entre la première puissance mondiale et notre pays. Il faut accorder à cet événement l’importance qu’il mérite. Là aussi il s’agit d’une Vision. Rabat doit entretenir des rapports étroits avec Washington et ce quel que soit le parti qui domine aux USA. Il faut savoir que la politique étrangère américaine dépasse les clivages et se caractérise par sa pérennité. Les options stratégiques sont claires et permanentes.

Il s’agit bien évidemment des intérêts américains, mais aussi, depuis la chute du mur de Berlin, d’un soutien à la démocratie et à la promotion des droits de l’Homme. L’intérêt pour le Maroc, comme modèle dans la région ayant une situation géopolitique, est clairement affiché. La diplomatie marocaine doit cultiver et approfondir cet intérêt. Il ne faudrait pas réduire les intérêts nationaux à l’affaire du Sahara. Si nous avons besoin du soutien des USA dans ce conflit factice, nos intérêts dépassent ce cadre.

Les échanges économiques restent limités et nous avons l’obligation de diversifier nos partenariats au moment où la croissance européenne est en panne. Le marché américain, bien que difficile d’accès, reste une opportunité pour le développement du Maroc. L’aspect sécuritaire ne peut être négligé. Les convulsions de l’Afrique subsaharienne sont une vraie menace pour la sécurité nationale. Le partenariat et l’échange de renseignements sont vitaux dans la lutte contre le terrorisme. Un partenariat stratégique avec la première puissance mondiale, utilisé à bon escient, permettra à la diplomatie marocaine une plus grande efficience au profit des intérêts nationaux. L’autre front Les jeux paralympiques de Londres sont terminés.

Ils ont été les plus réussis de l’histoire, parce que les Britanniques l’ont voulu ainsi. Un effort colossal a été fourni pour la réception des délégations et le déroulement des compétitions. Les responsables anglais ont voulu adresser un message qui transcende les résultats sportifs et dont la teneur est le respect de la dignité humaine, la tolérance et la solidarité. Les handicapés du monde entier peuvent remercier les Britanniques pour ce message. Les représentants du Maroc ont fait mieux que la délégation des Jeux olympiques. Ils ont ramené 6 médailles dont 3 d’or et un record mondial.

Chapeau bas ! Normalement, ils devraient avoir les honneurs et les primes accordées aux sportifs de «bas» niveau, qui ont donné une piètre image du Maroc. La succession d’échecs des sportifs marocains devrait inciter à un changement radical. Il faut démocratiser les fédérations, dépolitiser le sport et surtout veiller à ce que l’action et les moyens publics se concentrent sur le sport de masse et l’épanouissement de la jeunesse. Les jeux de Londres sont d’abord un beau reflet d’une stratégie qui met l’humain au centre de toute action.