Elias El Omary riposte

Pour Ilias El Omary, membre dirigeant du parti Authenticité et modernité, « les crocodiles et les diables que décrie le PJD, sont l’institution royale». Le militant a réagi ainsi aux déclarations controversées des cadres du PJD dont des ministres et des députés suite à l’interdiction du concert de Tanger que la jeunesse du parti comptait organiser en public. Le ton d’El Omary reflète la nouvelle stratégie du PAM privilégiant un langage clair et direct pour contrer les thèses incendiaires des pijidistes. Il critique sévèrement l’attitude de certains cadres du parti islamiste qui sont allés trop loin, à son goût, sur la chaîne qatarie qui leur est proche (un de ses présentateurs vedettes était invité de marque à leur dernier congrès). Ils ont déclaré que le concert de Tanger a été interdit parce que certains membres du parti avaient critiqué la cérémonie d’allégeance, dit El Omary qui ajoute que puisque «la cérémonie d’allégeance est organisée à la gloire du souverain, en l’attaquant ainsi, les PJDistes s’attaquent au Roi ».