Sahara marocain, Kennedy dort chez les séparatistes

Kerry Kennedy avec Aminatou Haidar, on se connaît déjà!

Kerry Kennedy, la présidente de la fondation Robert-Kennedy pour la justice et les droits de l’homme, a effectué une visite aux provinces du vendredi au lundi 27 aout. Elle menait une délégation de quatre ONG et une juge à la cour inter américaine des droits de l’homme. La mission se rendra ensuite aux camps de Tindouf dans le même objectif, rendre compte de la situation des droits de l’homme au Maroc et aux camps. Plus que le Polisario, c’est l’Algérie qui semble très satisfaite de cette visite. En fait, il y a de quoi. La présidente de l’ONG américaine a préféré être logée par la séparatiste Aminatou Haidar qu’elle connaît très bien. Elle lui avait déjà remis un trophée il n’y a pas longtemps. Du coup, personne ne peut s’attendre à un rapport de mission objectif et dénué de parti-pris. L’objectif de l’ONG semble plus être de faire valoir le point de vue des séparatistes. Les organisations internationales, dont l’ONU le Conseil de sécurité, devraient par conséquent prendre le rapport du groupe d’ONG comme un acte engagé et non comme un travail d’une tierce partie, censé révéler la réalité de la situation dans les provinces du Sud et auprès des Marocains séquestrés dans le Sahara algérien.