Le Maroc défend le statut d’Al Aqsa

Le statut de la Mosquée Al-Aqsa est consacré par les résolutions des Nations Unies. Pour le Maroc c’est une réalité. Les déclarations du conseiller juridiques du gouvernement israélien, prétendant que la mosquée Al Aqsa « fait partie  intégrante du territoire d’Israël » ont été fermement condamnées par le Maroc, dont le roi Mohammed VI préside le Comité Al Qods. Le Royaume qualifie ces déclarations d’inacceptables et contraires aux résolutions de l’Organisation des Nations unies.